ASSFAM : Association Service Social FAmilial MigrantsASSFAM : Association Service Social FAmilial MigrantsASSFAM : Association Service Social FAmilial Migrants
Vous êtes iciAccueil > Actualité de l’ASSFAM > Accéder aux archives > Association > Appel à proposition pour la mise en oeuvre d’un accompagnement social des migrants primo-arrivants (4 mai 2009)
L'ASSFAM dans les centres de rétention
Faire un don

English version
Jeu " Distinct’Go "
Les jeunes interrogent les discriminations

Coordonnées ASSFAM

dans les CRA

Dernière mise à jour le

samedi 19 avril 2014
Association nationale
spécialisée dans l’accueil
et l’intégration des immigrés

l’ASSFAM est membre de l’

L’ASSFAM est membre du collectif

ASSFAMAssociation Service Social Familial Migrants
Siège :
5, rue Saulnier
75009 Paris
Tél: 01.48.00.90.70
Fax: 01.45.23.38.07

Association

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

Appel à proposition pour la mise en oeuvre d'un accompagnement social des migrants primo-arrivants (4 mai 2009)

L’Association Service Social Familial Migrants (ASSFAM) coopère de longue date avec l’Office Français pour l’Immigration et l’Intégration (OFII, ex ANAEM) pour mettre en œuvre le dispositif d’accueil dans des départements où l’association est implantée. En 2009, l’ASSFAM est chargée d’organiser une couverture de besoins sur de nouveaux territoires pour lesquels elle cherche à s’associer pour le deuxième semestre 2009 des personnels qualifiés d’associations partenaires.

Les publics concernés sont les membres de famille arrivés dans le cadre du regroupement familial, les membres de famille étrangers de ressortissant français, les personnes admises au séjour au titre de la vie privée et familial, les réfugiés et leur famille, les personnes admise au séjour au titre du travail, en fait toutes les catégories d’étrangers qui séjournent durablement en France et doivent à ce titre signer le contrat d’accueil et d’intégration.

MISSIONS DES INTERVENANTS

La finalité étant l’intégration des personnes primo-arrivantes dans la société française, l’action consistera à :

  • faciliter l’accès aux droits des personnes
  • favoriser les liens entre arrivants, services publics et partenaires locaux ;
  • Repérer, prévenir et aider à faire face aux difficultés d’intégration

L’intervention comportera deux volets : d’une part la participation à des séances de plates-formes d’accueil organisées par l’OFII dans ses locaux, d’autre part la mise en œuvre d’une action de suivi social auprès des nouveaux arrivants qui ont signé le contrat d’accueil et d’intégration.

Les orientations vers un service social ne sont pas systématiques mais permettent en tant que de besoin la mise en place d’actions relatives à certaines difficultés (logement, recomposition familiale, accès aux droits sociaux, santé, emploi et formation professionnelle, scolarité des enfants, démarches administratives et/ou juridiques, …), en relais vers les services sociaux de droit commun.

  • 1- La participation aux séances de plate-forme, sur une demi-journée Informer et accompagner individuellement, si besoin, les personnes présentes sur les plateformes d’accueil Objectifs :
    • Délivrer des informations sur les démarches liées à l’intégration ;
    • Délivrer des informations sur les acteurs locaux concernés par l’intégration ;
    • Apporter des informations complémentaires en fonction des questions posées lors des rencontres individuelles informelles et lors des entretiens ;
  • Orienter si besoin vers les services publics et partenaires locaux compétents.
  • 2- L’accompagnement social individualisé

Accompagner des personnes primo-arrivantes dans la construction d’un projet d’intégration. Objectifs :

  • Etablir un diagnostic avec la personne primo-arrivante concernant ses difficultés et les ressources existantes ;
  • Délivrer des informations nécessaires à la réalisation du CAI en fonction du diagnostic ;
  • Assurer une mise en relation ou une médiation si besoin entre la personne primo-arrivante et les services de droit commun ;
  • Orienter vers les services de droit commun et vers les structures de proximité.

TERRITOIRES D’INTERVENTION

Les territoires pour lesquels des associations partenaires sont recherchées sont les départements suivants :

Directions territoriales OFIIDépartements concernés
AMIENSOise
BORDEAUXGironde, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne
BESANCONJura
DIJONNièvre, Yonne
NANTESLoire Atlantique, Vendée
NICEAlpes Maritimes
ORLEANSCher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Loir-et-Cher
PARIS SUDSeine-et-Marne
TOULOUSEHaute Garonne, Tarn et Garonne, Gers, Ariège, Lot

DUREE ET VOLUME DE L’INTERVENTION

L’action se déroule du 1er juillet au 31 décembre 2009, reconductible deux fois. Le volume d’activité est fonction des flux et des besoins de l’OFII.

QUALIFICATION DES INTERVENANTS

L’action sera assurée par des intervenants diplômés d’État d’assistant de service social disposant d’une expérience et d’une pratique de travail en réseau auprès de services publics et de partenaires sociaux locaux. Dans leur activité habituelle, ils sont en contact avec des personnes ou des familles étrangères.

Une formation sera assurée par l’ASSFAM pour renforcer les connaissances et compétences des intervenants. Cette formation se déroulera, à Paris, sur 4 jours, au cours du deuxième trimestre 2009. Le coût (formation – transport – hébergement –repas) sera pris en charge par l’ASSFAM.

SUIVI ET MOYENS LOGISTIQUES

Des tableaux mensuels mentionnant les prestations réalisées et un rapport annuel devront être adressés à l’ASSFAM. Une coordination du dispositif sera assurée par l’ASSFAM en lien avec les responsables des associations engagées.

PRIX DE L’INTERVENTION

Il est prévu un prix forfaitaire pour chacune des deux prestations : présence sur la PFA et mesure de suivi social. Le paiement des prestations sera effectué trimestriellement sur facture.

MODALITÉS DE RÉPONSE

Télécharger le Cahier des charges (PDF - 173 ko)

Les propositions devront être adressées à Christian LARUELLE, Directeur de l’ASSFAM, 5 rue Saulnier, 75009 PARIS (christian.laruelle@assfam.org) au plus tard le 31 juillet 2009.

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

Pour obtenir des renseignements complémentaires, contacter Chantal HENOCQUE, Directrice adjointe, chantal.henocque@assfam.org ou par téléphone O1 48 00 90 70

Appel à proposition pour la mise en oeuvre d’un accompagnement social des migrants primo-arrivants (4 mai 2009)

L’Association Service Social Familial Migrants (ASSFAM) coopère de longue date avec l’Office Français pour l’Immigration et l’Intégration (OFII, ex ANAEM) pour mettre en œuvre le dispositif d’accueil dans des départements où l’association est implantée. En 2009, l’ASSFAM est chargée d’organiser une couverture de besoins sur de nouveaux territoires pour lesquels elle cherche à s’associer pour le deuxième semestre 2009 des personnels qualifiés d’associations partenaires.

Les publics concernés sont les membres de famille arrivés dans le cadre du regroupement familial, les membres de famille étrangers de ressortissant français, les personnes admises au séjour au titre de la vie privée et familial, les réfugiés et leur famille, les personnes admise au séjour au titre du travail, en fait toutes les catégories d’étrangers qui séjournent durablement en France et doivent à ce titre signer le contrat d’accueil et d’intégration.

MISSIONS DES INTERVENANTS

La finalité étant l’intégration des personnes primo-arrivantes dans la société française, l’action consistera à :

  • faciliter l’accès aux droits des personnes
  • favoriser les liens entre arrivants, services publics et partenaires locaux ;
  • Repérer, prévenir et aider à faire face aux difficultés d’intégration

L’intervention comportera deux volets : d’une part la participation à des séances de plates-formes d’accueil organisées par l’OFII dans ses locaux, d’autre part la mise en œuvre d’une action de suivi social auprès des nouveaux arrivants qui ont signé le contrat d’accueil et d’intégration.

Les orientations vers un service social ne sont pas systématiques mais permettent en tant que de besoin la mise en place d’actions relatives à certaines difficultés (logement, recomposition familiale, accès aux droits sociaux, santé, emploi et formation professionnelle, scolarité des enfants, démarches administratives et/ou juridiques, …), en relais vers les services sociaux de droit commun.

  • 1- La participation aux séances de plate-forme, sur une demi-journée Informer et accompagner individuellement, si besoin, les personnes présentes sur les plateformes d’accueil Objectifs :
    • Délivrer des informations sur les démarches liées à l’intégration ;
    • Délivrer des informations sur les acteurs locaux concernés par l’intégration ;
    • Apporter des informations complémentaires en fonction des questions posées lors des rencontres individuelles informelles et lors des entretiens ;
  • Orienter si besoin vers les services publics et partenaires locaux compétents.
  • 2- L’accompagnement social individualisé

Accompagner des personnes primo-arrivantes dans la construction d’un projet d’intégration. Objectifs :

  • Etablir un diagnostic avec la personne primo-arrivante concernant ses difficultés et les ressources existantes ;
  • Délivrer des informations nécessaires à la réalisation du CAI en fonction du diagnostic ;
  • Assurer une mise en relation ou une médiation si besoin entre la personne primo-arrivante et les services de droit commun ;
  • Orienter vers les services de droit commun et vers les structures de proximité.

TERRITOIRES D’INTERVENTION

Les territoires pour lesquels des associations partenaires sont recherchées sont les départements suivants :

Directions territoriales OFIIDépartements concernés
AMIENSOise
BORDEAUXGironde, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne
BESANCONJura
DIJONNièvre, Yonne
NANTESLoire Atlantique, Vendée
NICEAlpes Maritimes
ORLEANSCher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Loir-et-Cher
PARIS SUDSeine-et-Marne
TOULOUSEHaute Garonne, Tarn et Garonne, Gers, Ariège, Lot

DUREE ET VOLUME DE L’INTERVENTION

L’action se déroule du 1er juillet au 31 décembre 2009, reconductible deux fois. Le volume d’activité est fonction des flux et des besoins de l’OFII.

QUALIFICATION DES INTERVENANTS

L’action sera assurée par des intervenants diplômés d’État d’assistant de service social disposant d’une expérience et d’une pratique de travail en réseau auprès de services publics et de partenaires sociaux locaux. Dans leur activité habituelle, ils sont en contact avec des personnes ou des familles étrangères.

Une formation sera assurée par l’ASSFAM pour renforcer les connaissances et compétences des intervenants. Cette formation se déroulera, à Paris, sur 4 jours, au cours du deuxième trimestre 2009. Le coût (formation – transport – hébergement –repas) sera pris en charge par l’ASSFAM.

SUIVI ET MOYENS LOGISTIQUES

Des tableaux mensuels mentionnant les prestations réalisées et un rapport annuel devront être adressés à l’ASSFAM. Une coordination du dispositif sera assurée par l’ASSFAM en lien avec les responsables des associations engagées.

PRIX DE L’INTERVENTION

Il est prévu un prix forfaitaire pour chacune des deux prestations : présence sur la PFA et mesure de suivi social. Le paiement des prestations sera effectué trimestriellement sur facture.

MODALITÉS DE RÉPONSE

Télécharger le Cahier des charges (PDF - 173 ko)

Les propositions devront être adressées à Christian LARUELLE, Directeur de l’ASSFAM, 5 rue Saulnier, 75009 PARIS (christian.laruelle@assfam.org) au plus tard le 31 juillet 2009.

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

Pour obtenir des renseignements complémentaires, contacter Chantal HENOCQUE, Directrice adjointe, chantal.henocque@assfam.org ou par téléphone O1 48 00 90 70

 Formations

 Services

 Actualité de l'ASSFAM

 Actualité générale


Extranet | Contact | Plan du site | Mentions légales