ASSFAM : Association Service Social FAmilial MigrantsASSFAM : Association Service Social FAmilial MigrantsASSFAM : Association Service Social FAmilial Migrants
Vous êtes iciAccueil >
L'ASSFAM dans les centres de rétention
Faire un don

English version
Jeu " Distinct’Go "
Les jeunes interrogent les discriminations

Coordonnées ASSFAM

dans les CRA

Dernière mise à jour le

lundi 1er septembre 2014
Association nationale
spécialisée dans l’accueil
et l’intégration des immigrés

l’ASSFAM est membre de l’

L’ASSFAM est membre du collectif

ASSFAMAssociation Service Social Familial Migrants
Siège :
5, rue Saulnier
75009 Paris
Tél: 01.48.00.90.70
Fax: 01.45.23.38.07

La France prête à soutenir l'Italie dans une opération Frontex Plus

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

Le 27 août 2014, Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur français et M. Angelino Alfano, Ministre de l’Intérieur italien et Président pro tempore du Conseil des ministres de l’Union européenne, se sont rencontrés à Rome pour une réunion de travail principalement consacrée à la question de l’immigration irrégulière en Méditerranée centrale, sur la base du plan présenté par la France et des propositions stratégiques de la présidence italienne.

A l’issue de cette rencontre, un communiqué a été publié.

Lire le Communiqué du 28 août 2014 (PDF - 116.4 ko)

Rappelons que l’agence Frontex, créée en 2004, a pour mission de coordonner la coopération opérationnelle des États membres aux frontières extérieures de l’Union européenne en matière de lutte contre l’immigration clandestine.

Ses tâches essentielles consistent en premier lieu à produire des analyses du risque migratoire irrégulier, en second lieu, à en tirer les conclusions opérationnelles en organisant des opérations conjointes aux frontières aériennes, terrestres et maritimes, en faisant appel à des experts nationaux des États membres et en utilisant des équipements mis à disposition par ces mêmes États membres.

Frontex coordonne également les opérations de retour afin de promouvoir l’organisation de vols groupés à l’échelle européenne.


La France prête à soutenir l’Italie dans une opération Frontex Plus

Le 27 août 2014, Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur français et M. Angelino Alfano, Ministre de l’Intérieur italien et Président pro tempore du Conseil des ministres de l’Union européenne, se sont rencontrés à Rome pour une réunion de travail principalement consacrée à la question de l’immigration irrégulière en Méditerranée centrale, sur la base du plan présenté par la France et des propositions stratégiques de la présidence italienne.

A l’issue de cette rencontre, un communiqué a été publié.

Lire le Communiqué du 28 août 2014 (PDF - 116.4 ko)

Rappelons que l’agence Frontex, créée en 2004, a pour mission de coordonner la coopération opérationnelle des États membres aux frontières extérieures de l’Union européenne en matière de lutte contre l’immigration clandestine.

Ses tâches essentielles consistent en premier lieu à produire des analyses du risque migratoire irrégulier, en second lieu, à en tirer les conclusions opérationnelles en organisant des opérations conjointes aux frontières aériennes, terrestres et maritimes, en faisant appel à des experts nationaux des États membres et en utilisant des équipements mis à disposition par ces mêmes États membres.

Frontex coordonne également les opérations de retour afin de promouvoir l’organisation de vols groupés à l’échelle européenne.


Gautier Beranger chargé de mettre en oeuvre la réforme de l'asile

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

Par arrêté du Premier ministre et du ministre de l’intérieur en date du 25 août 2014, Gautier BERANGER, administrateur civil hors classe, est nommé directeur de projet auprès du secrétaire général du ministère de l’intérieur et du directeur général des étrangers en France. Il sera chargé de constituer une mission d’accompagnement à la mise en oeuvre de la réforme de l’asile pour une durée de trois ans.

Il était précédemment chargé d’une mission pour l’amélioration de l’accueil des étrangers en préfecture. Cette mission avait débouché sur la publication d’une directive dans ce sens le 3 janvier 2014.


Gautier Beranger chargé de mettre en oeuvre la réforme de l’asile

Par arrêté du Premier ministre et du ministre de l’intérieur en date du 25 août 2014, Gautier BERANGER, administrateur civil hors classe, est nommé directeur de projet auprès du secrétaire général du ministère de l’intérieur et du directeur général des étrangers en France. Il sera chargé de constituer une mission d’accompagnement à la mise en oeuvre de la réforme de l’asile pour une durée de trois ans.

Il était précédemment chargé d’une mission pour l’amélioration de l’accueil des étrangers en préfecture. Cette mission avait débouché sur la publication d’une directive dans ce sens le 3 janvier 2014.


Un retenu décède pendant son tranfert à l'aéroport

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

Paris, le 22 août 2014
Monsieur G, ressortissant algérien, meurt lors de son transfert vers l’aéroport.

Monsieur G, ressortissant algérien d’une cinquantaine d’années, a été placé au centre de rétention de Vincennes le 12 août 2014.

Après quelques jours d’enfermement, il avait fermement refusé d’embarquer sur un vol à destination d’Alger.

Dans la soirée du 21 août, Monsieur a de nouveau été escorté vers l’aéroport et a réitéré son refus de prendre l’avion.

Il a notamment invoqué une audience devant le juge des référés prévue pour le 28 août et qui devait se prononcer sur la mesure d’éloignement prise à son encontre.

Escorté par les services de police, Monsieur G est décédé lors du transfert, dans des circonstances qui restent à déterminer.

L’ASSFAM constate que Monsieur n’avait jamais fait état de problèmes de santé depuis son arrivée au centre de rétention.

Contact presse : Marie Lindemann – 06.69.29.52.26 –


Un retenu décède pendant son tranfert à l’aéroport

Paris, le 22 août 2014
Monsieur G, ressortissant algérien, meurt lors de son transfert vers l’aéroport.

Monsieur G, ressortissant algérien d’une cinquantaine d’années, a été placé au centre de rétention de Vincennes le 12 août 2014.

Après quelques jours d’enfermement, il avait fermement refusé d’embarquer sur un vol à destination d’Alger.

Dans la soirée du 21 août, Monsieur a de nouveau été escorté vers l’aéroport et a réitéré son refus de prendre l’avion.

Il a notamment invoqué une audience devant le juge des référés prévue pour le 28 août et qui devait se prononcer sur la mesure d’éloignement prise à son encontre.

Escorté par les services de police, Monsieur G est décédé lors du transfert, dans des circonstances qui restent à déterminer.

L’ASSFAM constate que Monsieur n’avait jamais fait état de problèmes de santé depuis son arrivée au centre de rétention.

Contact presse : Marie Lindemann – 06.69.29.52.26 –


L'ASSFAM recherche...

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

L’ASSFAM recherche

  • un(e) Agent de développement local d’intégration pour sa délégation de Seine-Saint-Denis,
  • un(e) assistant(e) social(e) en CDD pour sa délégation de Paris,
  • Un(e) juriste pour son Pôle juridique. Lire les annonces


L’ASSFAM recherche...

L’ASSFAM recherche

  • un(e) Agent de développement local d’intégration pour sa délégation de Seine-Saint-Denis,
  • un(e) assistant(e) social(e) en CDD pour sa délégation de Paris,
  • Un(e) juriste pour son Pôle juridique. Lire les annonces


Projets de loi sur l'asile et l'immigration

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

Le conseil des ministres du 23 juillet 2014 a adopté deux projets de loi. Le premier est consacré à la réforme du droit d’asile. Le second concerne l’immigration. Ces textes devraient être adoptés par le parlement avant la fin du premier semestre 2015.

Lire l’extrait du communiqué du Conseil des ministres du 23 juillet 2014 (PDF - 264.8 ko)

Lire le dossier de presse Restaurer le droit d’asile (PDF - 157.7 ko)

Lire le dossier de presse Droits des étrangers (PDF - 212.7 ko)

Télécharger le Projet de loi relatif à la reforme de l’asile (PDF - 2.5 Mo)

Télécharger le Projet de loi relatif au droit des étrangers en France (PDF - 1.5 Mo)


Projets de loi sur l’asile et l’immigration

Le conseil des ministres du 23 juillet 2014 a adopté deux projets de loi. Le premier est consacré à la réforme du droit d’asile. Le second concerne l’immigration. Ces textes devraient être adoptés par le parlement avant la fin du premier semestre 2015.

Lire l’extrait du communiqué du Conseil des ministres du 23 juillet 2014 (PDF - 264.8 ko)

Lire le dossier de presse Restaurer le droit d’asile (PDF - 157.7 ko)

Lire le dossier de presse Droits des étrangers (PDF - 212.7 ko)

Télécharger le Projet de loi relatif à la reforme de l’asile (PDF - 2.5 Mo)

Télécharger le Projet de loi relatif au droit des étrangers en France (PDF - 1.5 Mo)


ASSFAM Conseil Migrants répond à vos questions

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

ASSFAM Conseil Migrants à votre service au

0899 702 402

Vous recherchez une information socio-juridique sur les étrangers, l’ASSFAM vous répond et vous guide par téléphone.

Votre interrogation concerne :

  • l’accès au droit de séjour,
  • l’accès à la nationalité française,
  • le regroupement familial,
  • les droits sociaux des étrangers,
  • la législation applicable aux étudiants étrangers,
  • la législation applicable aux étrangers malades,
  • la législation applicable aux salariés étrangers
  • les recours contre les refus de séjour,
  • un autre point lié à la migration…

Que vous soyez particulier ou professionnel, appelez le 0899 702 402(1,35 € par appel puis 0,34 € la minute), un spécialiste de l’ASSFAM vous répond.

ATTENTION : Ce service fonctionne les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9 h à 12 h 30 et le jeudi de 13 h 30 à 17 h.

ASSFAM Conseil Migrants
Un service de l’Association Service Social Familial Migrants


ASSFAM Conseil Migrants répond à vos questions

ASSFAM Conseil Migrants à votre service au

0899 702 402

Vous recherchez une information socio-juridique sur les étrangers, l’ASSFAM vous répond et vous guide par téléphone.

Votre interrogation concerne :

  • l’accès au droit de séjour,
  • l’accès à la nationalité française,
  • le regroupement familial,
  • les droits sociaux des étrangers,
  • la législation applicable aux étudiants étrangers,
  • la législation applicable aux étrangers malades,
  • la législation applicable aux salariés étrangers
  • les recours contre les refus de séjour,
  • un autre point lié à la migration…

Que vous soyez particulier ou professionnel, appelez le 0899 702 402(1,35 € par appel puis 0,34 € la minute), un spécialiste de l’ASSFAM vous répond.

ATTENTION : Ce service fonctionne les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9 h à 12 h 30 et le jeudi de 13 h 30 à 17 h.

ASSFAM Conseil Migrants
Un service de l’Association Service Social Familial Migrants


Adhérer ou faire un don en ligne à l'ASSFAM

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

Beaucoup de gens, notamment en période de crise économique et sociale, croient que les étrangers sont le problème.

Depuis plus de soixante ans, l’ASSFAM (Association Service social familial migrants) s’efforce, elle, d’apporter des solutions.

Créée en 1951, à l’initiative des pouvoirs publics, l’ASSFAM a compté parmi ses fondateurs Germaine Tillion, ethnologue, grande figure de la Résistance ou encore Pierre Racine, ancien directeur de l’Ecole nationale d’administration et conseiller d’Etat. Ces éminentes personnalités ont contribué, avec d’autres, à inspirer les cinq valeurs fondamentales qui aujourd’hui encore guident notre action : le respect de la dignité des personnes et de leurs droits fondamentaux, le droit de vivre en famille, l’égalité des chances, la promotion de la représentation positive des étrangers et la reconnaissance des diversités culturelles. Lire la suite


Adhérer ou faire un don en ligne à l’ASSFAM

Beaucoup de gens, notamment en période de crise économique et sociale, croient que les étrangers sont le problème.

Depuis plus de soixante ans, l’ASSFAM (Association Service social familial migrants) s’efforce, elle, d’apporter des solutions.

Créée en 1951, à l’initiative des pouvoirs publics, l’ASSFAM a compté parmi ses fondateurs Germaine Tillion, ethnologue, grande figure de la Résistance ou encore Pierre Racine, ancien directeur de l’Ecole nationale d’administration et conseiller d’Etat. Ces éminentes personnalités ont contribué, avec d’autres, à inspirer les cinq valeurs fondamentales qui aujourd’hui encore guident notre action : le respect de la dignité des personnes et de leurs droits fondamentaux, le droit de vivre en famille, l’égalité des chances, la promotion de la représentation positive des étrangers et la reconnaissance des diversités culturelles. Lire la suite


Recherche de bénévoles en informatique

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

L’ASSFAM est présente en Ile-de-France et en Rhône-Alpes. Sur ces deux régions, elle possède des bureaux à :

  • Paris (siège et délégation)
  • La Courneuve et Aubervilliers en Seine-Saint-Denis
  • Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine
  • Vénissieux dans le Rhône
  • Saint-Étienne dans la Loire
  • Vienne et Grenoble dans l’Isère

Pour assurer un diagnostic et un suivi de son parc informatique sur chacun de ces sites, l’ASSFAM recherche des informaticiens bénévoles.

Si vous êtes intéressé(e) et si vous disposez d’un peu de temps pour cela, merci de nous contacter.


Recherche de bénévoles en informatique

L’ASSFAM est présente en Ile-de-France et en Rhône-Alpes. Sur ces deux régions, elle possède des bureaux à :

  • Paris (siège et délégation)
  • La Courneuve et Aubervilliers en Seine-Saint-Denis
  • Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine
  • Vénissieux dans le Rhône
  • Saint-Étienne dans la Loire
  • Vienne et Grenoble dans l’Isère

Pour assurer un diagnostic et un suivi de son parc informatique sur chacun de ces sites, l’ASSFAM recherche des informaticiens bénévoles.

Si vous êtes intéressé(e) et si vous disposez d’un peu de temps pour cela, merci de nous contacter.


Distinct'Go, les jeunes interrogent les discriminations

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer l'article

L’ASSFAM développe autour des jeunes une action de lutte contre les discriminations avec le jeu " Distinct’Go ".

Vous êtes un adulte en situation éducative ? Ce jeu vous permettra de traiter de manière vivante et ludique la prévention des discriminations avec les jeunes à partir de 12-13 ans.

Objectifs du Jeu :

  • Ouvrir des espaces d’expression et d’argumentation Ayant à convaincre du bien fondé non pas de ses idées, mais de celui de son argumentaire, il est un outil favorisant la verbalisation et le développement de l’argumentation.
  • Ouvrir des espaces de construction d’une identité qui n’enferme pas Cette réflexion personnelle contribuera à construire une identité ouverte sur les autres, à ouvrir des espaces où chacun est reconnu pour ce qu’il est – et non pour ce qu’on attend de lui qu’il soit.
  • Ouvrir des espaces de dialogue autour des questions de société A travers les questions abordées, le jeu permettra aux jeunes d’aborder les questions de société qui les interrogent particulièrement : la laïcité, la parole et la place des jeunes dans la société, l’école, les inégalités, les règles, la famille, etc.

L’ASSFAM met à disposition le jeu (60 euros + frais de port) et peut, sur demande, organiser une formation à son utilisation.



Distinct’Go, les jeunes interrogent les discriminations

L’ASSFAM développe autour des jeunes une action de lutte contre les discriminations avec le jeu " Distinct’Go ".

Vous êtes un adulte en situation éducative ? Ce jeu vous permettra de traiter de manière vivante et ludique la prévention des discriminations avec les jeunes à partir de 12-13 ans.

Objectifs du Jeu :

  • Ouvrir des espaces d’expression et d’argumentation Ayant à convaincre du bien fondé non pas de ses idées, mais de celui de son argumentaire, il est un outil favorisant la verbalisation et le développement de l’argumentation.
  • Ouvrir des espaces de construction d’une identité qui n’enferme pas Cette réflexion personnelle contribuera à construire une identité ouverte sur les autres, à ouvrir des espaces où chacun est reconnu pour ce qu’il est – et non pour ce qu’on attend de lui qu’il soit.
  • Ouvrir des espaces de dialogue autour des questions de société A travers les questions abordées, le jeu permettra aux jeunes d’aborder les questions de société qui les interrogent particulièrement : la laïcité, la parole et la place des jeunes dans la société, l’école, les inégalités, les règles, la famille, etc.

L’ASSFAM met à disposition le jeu (60 euros + frais de port) et peut, sur demande, organiser une formation à son utilisation.



 Nos formations

 Services

 Actualité de l'ASSFAM

 Actualité générale


Extranet | Contact | Plan du site | Mentions légales